03 22 25 34 34 0801489J@ac-amiens.fr

Quatre élèves de 3e de Rue ont obtenu une mention honorable lors de la grande finale parisienne du concours de cryptanalyse Alkindi.

Ils sont doués pour décrypter des messages codés. Lou-Anne Lenne, Julie Laurent, Julie Lapleau et Joseph Miot ont brillamment passé tous les tours qualificatifs du concours Alkindi, une compétition de cryptographie ouverte aux 4e, 3e et 2de dans laquelle les élèves doivent décoder en équipe le plus rapidement possible des messages secrets.

Sous la responsabilité de Julien Jacquet leur professeur de mathématiques, ces quatre élèves de 3e du collège du Marquenterre ont beaucoup travaillé sur leur temps libre au collège et chez eux pour arriver à se hisser 18e meilleure équipe au niveau national (sur plus de 60 000 participants, ils ont été les meilleurs de la région). Ils se sont ainsi qualifiés pour représenter la région Hauts-de-France à la finale nationale qui s’est déroulée le mardi 28 à l’Ecole Normale Supérieure de Paris.

Cette finale, qui regroupait les meilleurs élèves de chaque région, était composée d’exercices de mathématiques tous de niveau très difficile. Les épreuves consistaient à déchiffrer le plus rapidement possible une succession de messages codés, sans forcément connaître la manière dont les messages étaient chiffrés.

La deuxième partie de la journée était consacrée à des ateliers scientifiques de cryptographie animés par des chercheurs. Les élèves ont notamment pu observer une véritable machine allemande Enigma de la Seconde Guerre mondiale présentée par un agent de la DGSE (services secrets français).

Cette journée s’est conclue par une remise des prix effectuée par Xavier Turion, adjoint au DGESCO et par Bernard Emié, directeur de la DGSE. Les quatre collégiens de Rue ont finalement obtenu une mention honorable en se classant 10e meilleure équipe nationale, parmi des établissements très prestigieux (les grands gagnants sont des lycéens du lycée franco-allemand de Buc).